[FR] Pourquoi j’ai détesté le Costa Rica…

En ce moment j’entends beaucoup parler du Costa Rica, que ce soir sur des blogs, sur facebook ou même dans certains magasines d’infos !
Toutes les actus disent du bien de ce pays, faut dire que niveau impact environnemental et social, ils sont tout en haut de la liste de ceux qui se bougent le bas du dos. C’est aussi un pays en voie de développement démocratique et depuis longtemps, riche, safe et tout…
Bref si on y ajoute l’incroyable biodiversité du pays, le Costa Rica à l’air d’un vrai paradis, fait des envieux et attire de plus en plus de gens.
Une vraie carte postale quoi !

Mais voilà…
Au vu de ma façon de voyager, j’ai profondément détesté ce pays, je le place même en tête de ma “blacklist” des pays ou je ne mettrais plus jamais les pieds, sauf transit.

Je tiens à dire que ce que je vais raconter dans cet article est un avis personnel, vous pouvez le prendre comme une mise en garde, mais rien de plus ! Je pense que le Costa Rica à de nombreux intérêts, mais pour moi c’est juste que c’est un pays avec lequel ça ne “match” pas.

En 2015, lors de mon second TDM, j’avais entrepris de partir d’Equateur et de remonter toute l’Amérique centrale par le sol jusqu’au Mexique en 4 mois.

C’est à dire : Equateur > Colombie > Les San Blas > Panama > Costa Rica > Nicaragua > Honduras > Guatemala > Belize > Mexique.
Au vu de cet itinéraire et du timing, j’ai donc du privilégier certains pays à d’autres, j’avais donc misé sur 3 pays (Colombie, Costa Rica et Guatemala).
2 d’entre eux ont tenu leur promesses, un non, je vous laisse deviner lequel…

Ceux qui me suivent sur facebook ont du remarquer à l’époque mes nombreux coups de gueule sur le pays quand j’étais sur place haha.
Bah je vais tous les résumer ici ! 😉

L’important est de savoir que je suis arrivé au Costa Rica plein d’espoir, que j’ai traversé le pays en diagonale de bas en haut et que ce pays m’a déçu à un tel point que je l’ai fui au bout d’une grosse semaine, dégouté à vie !

En détail, voilà quel à été mon itinéraire :
Costapass

8 jours en tout, c’est peu je l’avoue, mais jour après jour je me disais “Ici c’est pourris, ce sera mieux ailleurs…”
Mais, passé “Buenos Aires”, plus j’allais vers le nord, plus ça devenait naze et “touristico-pourave”…
Donc je garde une petite lueur d’espoir concernant le sud du pays, sait on jamais, j’y retournerais peut être si je deviens millionaire…

 

*Cric Crac* (Bruits de mes mains) XD
Ok c’est parti ! 

Ce pays n’est pas pensé pour les voyageurs qui ont l’habitude de la débrouille et du risque.
C’est un gigantesque parc d’attraction, tout est pensé pour le touriste américain de base ; oui je dis bien “américain”, car c’est clairement la cible et ca en dit long sur quel genre de mentalité il y règne.

TOUT se paie ! Il n’y a rien de gratuit ! 
TOUT est sujet à un Prix ! Le capitalisme nord américain a plein régime : C’est un casino quoi !
Un beau casino dans la jungle avec des activités payantes (et chères) un peu partout, bref : Disneyland !

Le Costa Rica, c’est Disneyland dans la jungle !

Voilà, cette phrase résume de façon simple et directe ma perception de ce pays !

 

En fait, quand on est habitué à voyager plus ou moins à l’arrache, j’entends par la habitué à :
– Agir en mode “le moins cher possible” et manger “street-food” ultra cheap
– Attraper un bus au milieu de nul part
– Se mélanger à la population et se retrouver être le seul “gringo” parmi les locaux
– Baragouiner la langue car personne ne parle anglais
– Faire des trek nature en solitaire et Camper sauvage
– Ne jamais rien réserver comme hébergement
– Couchsurfer
– Rechercher l’authenticité
– Fuir les touristes
Bah le Costa Rica, c’est l’enfer sur terre !

 

Pour bien comprendre de quoi je parle, je vais décortiquer les différents points ci dessus avec mes propres expériences…

Rappel des devises :
1 € = 600 colon (mais le dollar américain est la monnaie officieuse)

/// Le moins cher possible
Mmmmmouais… bah bof hein ! Tout coute un bras, il n’y a pas vraiment de “moins cher possible”.
J’ai pas réussi à descendre sous la barre des €50 par jour, normalement je carbure au environ de €25/jour.
Même au supermarché du coin tout coute un bras, c’est plus cher qu’en France pour une qualité inférieure.
Quand à la street-food, bah il n’y a pas grand chose a part la junk food américaine classique (burger hotdog etc), impossible de trouver des empanadas ou d’autres trucs avec un bon rapport “nourrissant/pas cher”. Pareil pour tout le reste, l’hébergement, les transports…
Un exemple de cout de la vie pour que vous visualisiez le merdier :
– Un trajet en bus : 13000c (26€)
– Une nuit dans un camping en marge de la ville : 8000c (14€)
– Une nuit en hostel, dortoir de 6 bunk : 12000c  (20€)
– Un repas supermarché : 5000c (8€)
– Un petit resto cheap : 8000c (14€)
– Un paquet de clopes : 3000c (5€)

>> Bref si on ajoute une activité on est rapidement à plus de 50€, car oui, tout est payant.
Le stop marche pas terrible, au mieux les gens nous déposent dans une gare de bus lol (vécu).
Bref…

/// Attraper un bus au milieu de nul part
Il faut savoir que le Costa Rica possède 2 types de bus, comme dans beaucoup de pays en développement :
Les bus pour touristes et les bus locaux. Normalement les bus locaux sont moins chers et c’est pour ça qu’on les prends…
Mais pas dans ce pays : C’est les mêmes prix à $2 près !
Donc vous avez le choix entre :
Prendre un tourist bus rempli “d’américan-teenage-backpackers” qui se rends uniquement dans les bleds d’intérêts et qui sont pratique pour les transits vers d’autres destinations. Ou, prendre un local bus archi-blindé de locaux qui ne va que dans des endroits improbables et pas pratique pour les transits, (genre les bus de “fin de route”, du genre ou on doit reprendre le même dans l’autre sens avant d’aller ailleurs). C’est le même prix.

>> En gros le système “oblige” les voyageurs à prendre les tourist bus si on fait un itinéraire de traversée… ça m’a bien saoulé !
La plupart des bus locaux ne desservant presque qu’uniquement des villes ou villages lambdas et les bus touristes faisant la part belle aux spots d’intérêt, bah on se retrouve rapidement dans un univers qui sépare la population des locaux.

/// Se mélanger a la population…
Ca c’est de loin ce qui m’a le plus choqué, il y a un genre d’apartheid entre locaux et touristes.
C’est un peu chacun dans son coin. Il y a des villes intégralement dédiée au tourisme, plus rien n’y est authentique.
Je pense notamment à “Monteverde”, “Manuel Antonio” ou encore “Punta Arenas” qui sont des villes “crées” à 100% pour le tourisme.
Elles rappellent certaines villes de Côte d’azur ou de la Floride bling bling pour l’ambiance malsaine à base de fric qui y règne.
Des stations balnéaires quoi !

Après je suis allé dans quelques bleds “normaux” comme “Buenos Aires” et “Upala” mais il n’y a rien a faire, ce sont des villes dortoirs.
Par chance j’ai pu discuter un peu avec quelques locaux (dans ces petits bleds justement), qui m’ont avoué que même eux trouvaient leur pays trop cher. Mais le PIB du pays repose grandement sur le tourisme donc ils sont un peu dans la situation “pas le choix, on est coincés”.
Le problème c’est que ca crée un genre de jalousie des locaux envers les touristes.
Depuis des années ils voient des touristes débarquer et faire tout un tas d’activités hors de leur portée. Il y a un fossé qui s’est crée, le même genre de fossé qu’on peut trouver en asie du sud est. En gros on est perçu comme un portefeuille ambulant et la communication est rapidement limitée.

Les seules rencontres qu’on y fait c’est avec d’autres voyageurs ou touristes.
Et pour ca je ne me plains pas, j’ai rencontré certaines personnes vraiment sympa au Costa Rica, (spéciale dédicace au 421, comprends qui peut) mais je ne vais pas dans un pays pour ne trainer qu’avec des étrangers… Ca arrive dans tous les pays ca !

>> Pas de mélange, vous êtes un touriste donc vous êtes la pour consommer, acheter et vous amuser point : A vomir !
Je pensais pas trouver pire que le sud de la Thaïlande…

/// Baragouiner la langue…
Bah la c’est simple : Tout le monde parle anglais ! Même le gamin qui joue au ballon dans la rue parle anglais.
L’Amérique du nord à complètement transformé la perception des étrangers dans ce pays :
Alors quand je m’adressait à eux en espagnol, ils me regardaient avec de gros yeux souriants, alignaient 3 mots en espagnol puis switchait directement à l’anglais. Vous êtes touristes, donc vous parlez anglais, merci de faire l’effort de parler espagnol, mais c’est bon on va parler anglais !
Ils cherchent pas plus loin !

>> C’est censé être un pays hispanophone merde !

/// Nature trek et camping sauvage…
Attention, ça va être épique : C’est juste mission impossible !
Je vais vous raconter ce que j’avais tenté de faire dans la “Children’s Eternal Rain Forest Bosque Eterno de los Niños“, projet que j’ai avorté en raison du prix ahurissant de leur délires. Pratiquement tous les parcs sont dans le même concept :

1) Accéder a un parc
Déjà, tous les parcs nationaux ou les réserves de biodiversité ont un tarif d’entrée à la journée (bah oui, tout se paie) d’en moyenne 5000c/jour (8€).
Donc si vous voulez rester plusieurs jours, bah il faut payer plusieurs jours, donc 3 jours vous coutera donc 24€.
Ha oui et au passage, il faut réserver d’habitude !
C’est bon, vous avez payé ça, vous pouvez maintenant rentrer dans le parc !

2) Les guides
Oulaaaaa mais attendez ce n’est pas terminé, il vous faut un guide ! C’est obligatoire !
Pareil on loue ses services à la journée et ça coute a peu près 10000c (17€) soit 51€ pour 3 jours
Bon c’est bon on y va la ?

3) Les activités
Bon ok vous pouvez pénétrer dans le parc, mais pour faire quoi ?
Vous pouvez certes vous balader, mais le guide vous conseille de choisir l’une des nombreuses activités proposée par le parc.
Le tour “machin”, le tour “bidule”, le tour “truc”… ou alors le super tour “machin bidule truc”
Bien sur tout ca est payant !
Les gens du parcs ont un mal de chien a comprendre le principe du trek, a savoir marcher et observer sans rien acheter.
Et toutes les zones “intéressantes” du parc sont payante bien sur. Un routar a peu près similaire a mes délires que j’avais rencontré m’avait dit que dans certaines situation on te dit “non pas par la, c’est payant” et le chemin de rando passe obligatoirement par ces zones : bref, niké !
L’autre solution serait d’acheter une machette et d’y aller a l’arrache, mais les amendes sont salées !

4) Le camping
Nan mais qu’est ce que vous croyez ? Bien sur qu’il faut payer le camping !
Donc on ajoute 8000c (14€) par nuit. Ils proposent de louer une tente pour la moitié du prix de la nuit et ils font la gueule quand vous leur dite que vous avez déjà une tente et que c’est pas nécéssaire.

5) La bouffe
Non, ce n’est pas terminé, vous ne pouvez pas emmener votre nourriture dans le parc, car il ne faut pas “contaminer” la biodiversité.
Autrement dit la boutique a l’entrée du parc vous propose exactement la même bouffe que vous trouverez au supermarché du coin, 2x plus cher mais certifié par le parc comme étant bon pour la biodiversité.

Bref, 3 jours dans le parc m’aurait couté à peu près 150€, soit un budget de 3 jours dans le pays (ou un budget d’une semaine dans n’importe quel autre pays du coin), ca ne reviens même pas moins cher.
Je suis pas fou, j’ai renoncé.

Donc je n’ai vu aucun toucan, paresseux et autres bestiole de la faune, mais ayant déjà été en Amazonie pour moins cher :
J’y survivrais !

Si vous n’y croyez pas je vous invite à vous rendre sur le site du parc en question et regarder les prix !

/// Ne jamais rien réserver
Pauvre fou !
Vu e nombre de touristes qui vont dans le pays a toutes les périodes de l’année, il n’y a pas vraiment de “basse saison”.
Donc tout est réservé tout le temps, les seuls spot libres sont souvent hyper chers… bref je suis content de voyager avec une tente !

/// Couchsurfing
Est ce que je dois vous raconter l’histoire de ce CS à “La Fortuna” qui voulait me faire payer l’hébergement ?
Il m’a dit que c’était pour le ménage et parce qu’il avait besoin de cet argent.
Voilà, c’est ca ! (Au passage : Oui je l’ai dénoncé, car le CS c’est pas du BNB : la règle c’est la gratuité !)

/// La recherche de l’authenticité…
Bah bon courage hein ! On se prends des barrières de partout !
Il n’y en a plus vraiment, le pays est beaucoup trop dépendant du tourisme de masse. A moins d’aller dans des petits coins paumés, il n’y a pas vraiment moyen de dialoguer avec les locaux.
Toute la logique touristique est tournée sur leur délire de la “pura vida” (slogan national), qui en gros veut dire :
“Venez vous éclater dans notre beau pays, venez ici il fait bon vivre” ; Mais avec un petit sourire diabolique en coin du genre “mais n’oubliez pas votre argent, gniahahaha, on va vous dépouiller mwahahahaha”

/// Fuir les touristes…
Le Costa Rica est peuplé de 4,8 millions d’habitants, il y passe 800.000 touristes internationaux chaque année.
Je vous laisse faire le calcul ! Le pays est littéralement envahi.
Pour fuir les touristes il n’y a qu’une seule solution : fuir le pays !
C’est ce que j’ai d’ailleurs fait !

Conclusion

Quand j’étais plus jeune, un pote de promo y était parti un an et me donnait envie a mort, puis au Panama, j’avais rencontré un Costa-ricain qui m’avait vendu son pays comme du rêve… Ca me donnait trop envie ! J’avais juste hâte d’y être ! J’ai même coupé court au Panama pour y arriver plus vite !
Enorme déception que ce pays !

Etant donné que mon objectif en voyage est de miser tout sur la nature et le trek, ce pays m’a traumatisé par son organisation et ses prix.

Je pense que le Costa Rica est un bon pays pour des VACANCES, mais pas pour du voyage.
De même que c’est un bon pays pour ceux qui n’ont jamais vraiment voyagé et ont la “peur” de se lancer, c’est un bon “premier pays”.
Mais moi je ne suis plus à la recherche de tout ces trucs superficiels quand je voyage.

Si vous voulez faire tout un tas d’activités “whaouu” alors c’est clair c’est le bon pays pour ca !
D’ailleurs j’ai joué le jeu un jour, il fallait que je fasse au moins un truc mémorable dans le pays.
Donc à Monteverde, il y avait la plus longue zipline au monde, 1,3km a 70km/h en mode superman, allongé.
Une vidéo qui montre ce que c’est ici.
Bah j’ai fait ca !
C’était super, adrénaline garantie, on a vraiment l’impression de voler au dessus de la jungle.
Mais ca m’avait couté 50€ la journée.

Donc j’avais beaucoup misé sur ce pays, il m’a déçu a un point…
ouais, j’ai détesté ce pays pour ce coté pourris tourisme avide et dégeulasse.

J’ai fui au Nicaragua…
Et j’ai gagné au change car le Nicaragua était tout l’inverse du Costa Rica, c’est de la débrouille à 100%.
Tout est cheap, tout est beau, tout est bon, authentique…
C’est typiquement le genre de pays ou il faut avoir un peu d’expérience de route avant d’y aller. Car rien n’est simple, oubliez les gares de bus, il faut faire coucou au chauffeur pour qu’il s’arrête, oubliez les tarifs de fous dans les parcs : la bas c’est gratuit !

D’ailleurs, il n’y a plus aucun touriste jeune et américain :
La moyenne d’âge des touristes au Costa rica tournaient aux environ des 25 ans.
Le Nica, c’est plutôt 35-40 ans et personne ne parle anglais ! Bref une bonne destination !
J’ai adoré ce pays et j’y retournerais c’est sur !

Mais le Costa rica est maintenant blacklisté à mes yeux !
Pays de merde !

10 Comments on “[FR] Pourquoi j’ai détesté le Costa Rica…

  1. Hello !
    Ton témoignage me rassure car, sans être aussi catégorique que toi car on a tout de même vécu de belles expériences (je te l’accorde il a fallu payé, et pas qu’un peu) on a été super déçu par le côté “aventure pour touristes américains” comme tu le dis. C’est tout à fait la sensation qu’on a eu et ce manque d’authenticité est super dommage dans un si beau pays. Surtout qu’on venait du Mexique qu’on avait absolument adoré et dans lequel le voyage en mode backpack pas cher est super simple ! Et le “pura vida” lancé à tout va aux touristes… mouais

  2. Il y a 20 ans, une britannique m’avait répondu, alors que je voyageais “cheap” comme un français : “You get for what you pay for !”. Alors, quand je voyage dans des pays annexés par les Etats-Unis, je sais à quoi m’attendre. Et j’évite les Disneyland.

    J’ai eu de très belles rencontres au Costa Rica. A Liberia je suis tombé par hasard sur les fiestas civicas https://www.facebook.com/FiestasCivicasLiberia/ : En partie gratuite. A San José : C’est aussi par hasard que j’y étais pendant les nuits blanches des musées : http://www.gamcultural.com/. L’article apporte une vérité, j’en apporte une autre pour contrebalancer et mettre un équilibre.

    Pour conclure, si on vient du Guatemala en traversant le Honduras, le Salvador et le Nicaragua cela fait quand même du bien d’avoir des bus à horaires fixes et où il est confortable de s’asseoir.

    • Je te remercie de ton commentaire. Cet article est un point de vue personnel et exprime ce que j’ai ressenti en 2015.
      Je n’ai aucun doute qu’on peut avoir de belles expériences locales, mais ce n’a pas été mon cas, même en bougeant au hasard, du coup j’en ai gardé un souvenir amer…
      En plus je consacre plus de la moitié de mes voyage a la nature, a des rando dans des coins paumé et a camper sauvage ici et la, mais le Costa rica n’est pas “trekking friendly” du tout. Du coup sur cette question, mon avis est très tranché.

  3. Pingback: Ometepe et le volcan Maderas | PROJET 702

  4. Bon, on comprend bien ce que tu ressens mais “Pays de merde” est peut-être un peu exagéré : on ne s’aventurerait pas à juger de l’ensemble d’un pays avec une courte expérience vécue derrière les yeux d’un touriste voyageur. Oui, nous ne sommes tous que des touristes après tout. D’ailleurs et à ce propos, il y a beaucoup de symptômes de la mondialisation dans ce que tu décris (que nous déplorons également hein), mondialisation dont nous profitons allègrement ? Alors certes, le pays n’est probablement pas adapté à la façon dont tu appréhendes le voyage, à la façon dont tu l’as conceptualisé, mais le Costa Rica est sûrement exemplaire sur bien d’autres sujets, et nul doute que ses habitants le voient d’un autre oeil. Tout ça pour dire qu’un peu de nuance et de discernement parfois …

    • Oui bah c’est justement quelques aspects que j’ai cités en tout début d’article si tu as bien lu, je cite :

      “…Faut dire que niveau impact environnemental et social, ils sont tout en haut de la liste de ceux qui se bougent le bas du dos. C’est aussi un pays en voie de développement démocratique et depuis longtemps, riche, safe et tout…
      Bref si on y ajoute l’incroyable biodiversité du pays, le Costa Rica à l’air d’un vrai paradis, fait des envieux et attire de plus en plus de gens…”

      Après comme je l’ai aussi dit en début d’article, c’est un point de vue personnel basé sur des visions et expérience personnelles !
      “Pays de merde” est peut être exagéré en effet, il faut le traduire par “pays qui ne correspond en rien à ce que je je recherche dans le fait de voyager”. Mais j’admet que je ne suis pas resté assez longtemps dans le pays pour émettre un avis réellement objectif, c’est la réalité.
      Toutefois, je pense que si j’avais du y rester plus, j’aurais fini par me tirer une balle !

      En général je passe minimum 3 semaines dans un pays de cette superficie.
      Disons que le pays m’a plus donné envie de le fuir que d’y rester, il a épuisé tout ses crédits en 5 jours.
      C’est quand même assez radical et rare quand un truc comme ça m’arrive !

      Quand à la mondialisation, bah même les USA (qui sont le pays le plus pourris par le capitalisme), ou la Norvège (qui est le pays en Europe géographique, qui prends le plus soin de son environnement) ne font pas autant d’histoires et n’affichent pas des prix aussi fou pour pénétrer dans leur parcs nationaux.

      De la nuance oui, mais le discernement dépends des points de vues de chacun 😉
      Et basé de mon point de vue, c’est un pays ou il ne faut pas aller ! Mais je ne doutes pas que d’autres aurons des points de vues différents pour contre-balancer mes propos. Je le redis : c’est un point de vue personnel !

      • Sur la question du point de vue, c’est effectivement ce que tu as ressenti, et ça c’est quelque chose que nous ne pouvons absolument pas mettre en cause, et plus que ça, on le comprend ! On peut facilement se mettre à ta place. C’est simplement que l’ensemble ne nous paraissait pas être très équilibré, et quelques passages un peu forts de café 🙂 Mais avec la traduction de “Pays de merde”, tout va mieux ! Bon voyage 🙂

  5. Mec tu me fais bien rigolé franchement ah ah ! J’ ai survolé ton blog franchement c’ est prendre les gens pour des neuneus ! Tu ecris des articles pour ton plaisir Ah ah !!
    Sache que j’ y trouve aucune saveur dans tes articles, que ce sont tout simplement des copier coller des differents blogs qu’ il exite sur la photo, la cuisine, les medias etc… avec les mêmes schémas pour attirer le plus de lecteur… Aujourd’ hui on vit dans un monde ou de plus en plus tout se ressemble et toi le voyageur en quête d’ authenticité, ton blog est dans le fond identique a tout ces blogs…

    • Hum, j’approuve ton commentaire pour clarifier plusieurs choses et té répondre points par points :

      1) “Sache que j’ y trouve aucune saveur dans tes articles”
      >> C’est ton point de vue. Chacun son point de vue. Il se trouve que j’ai déjà eu des messages positifs de lecteurs qui m’ont poussés a continuer d’écrire. On aime ou on aime pas, c’est un choix. Je ne te force pas !

      2) “des copier coller des differents blogs qu’ il exite sur la photo, la cuisine, les medias etc… ”
      >> Je n’ai jamais fait aucun article sur la photo, les médias ou la cuisine (a part un article sur la bouffe en trek, basé sur des expériences propres), je n’ai jamais repris ou copié aucun article appartenant à quelqu’un d’autre (a part un article d’une bloggeuse anglaise que j’ai traduit moi-même et avec son accord) donc du coup :
      Copier quoi ? Copier qui ? Pourquoi faire ? Vas y, montre moi lesquels que je rigole un peu !

      3) “avec les mêmes schémas pour attirer le plus de lecteur”
      >> Mon blog n’est pas monétisé, j’en ai eu souvent la possibilité, mais je suis pour le partage gratuit de l’information. je ne gagne pas un rond avec. D’entrée de jeu, ne me classes pas dans la même catégorie que les blogs monétisés s’il te plait ! Donc partant de ça :
      Quel intérêt j’aurais a attirer le plus de lecteur possible ? Pourquoi faire ? C’est quoi la logique sachant que j’en retire rien derrière ? A quoi ca me servirait ? tu t’es cru sur buzzfeed ou quoi ?

      4) “Aujourd’ hui on vit dans un monde ou de plus en plus tout se ressemble”
      >> Oui et non. C’est encore une fois un point de vue !

      5) “et toi le voyageur en quête d’ authenticité, ton blog est dans le fond identique a tout ces blogs”
      >> Le truc c’est que tout le monde voyage d’une façon différente et donc ce qu’on raconte est différent (logique hein). Il se trouve que j’ai beaucoup voyagé et que j’ai eu juste envie a un moment de raconter un peu le délire, car c’est légitime. ca ne va pas plus loin.
      Si tu n’aimes pas, bah libre a toi de ne pas me lire hein !

      A la base ce blog n’existait pas, j’ai commencé avec une page facebook sans aucun article, c’est après plus de 2 ans que j’ai commencé a écrire des trucs. Au début parce que pas mal de potes me l’ont conseillés et que j’en avais marre de raconter 200x la même histoire, puis parce que j’avais envie d’écrire sur le moment.
      Avec 4 ans de route, 38 pays visités, 2 TDM et bossé dans 5 pays, je pense que j’ai la légitimité de raconter deux ou trois anecdotes quand même, non ?
      Ensuite si tu suivais mon site depuis longtemps (ce qui n’est visiblement pas le cas), tu saurais que je n’écris que très rarement (sauf dernièrement ou j’ai eu un élan, mais c’est entrain de redescendre la…).
      Donc il n’y a pas de buzz, vu que pour faire du buzz il faut du contenu et que le contenu est le point faible de ce site.

      En bref, libre a toi de penser et dire ce que tu veux. Je ne t’en empêche pas et j’approuverais même d’autres commentaires si ils sont constructifs et légitimes.
      Mais au moins essaye de savoir de quoi tu parles avant de dire de la merde gratuite, comme tu viens de le faire !
      La je vois juste un commentaire sans fond qui ne sert a rien ! Au moins si tu avais des arguments concrets on pourrait en discuter (Comme avec d’autres commentaires sur d’autres articles ou même ceux plus haut).

      Bonne continuation.

  6. Quand j’ ai commencé a lire ton blog je me suis fait la reflexion que l’ auteur était en plein projet pour rentabiliser son site dans les mois a venir, autant pour moi si je me suis trompé… (Pas de mal à se faire de l’ argent grâce a ce système, sauf si dans un premier temps on le dénigre…)

    Je voulais des infos sur le Costa Rica je suis tombé sur ton site, ensuite j’ ai enchainé sur “j’ aime pas les guides”.
    J’ adore les voyages, et ce que j’ attends des blog sur les voyage ce sont des articles qui me fassent réver, réfléchir philosiquement ou, spirituellement, bref que les articles dépassent des choses primaires comme j’ aime pas la thailande, ou les 7 raisons qui font que je retournerai jamais en Inde.
    Désolé si je me suis emporté, ton blog est plutôt pas mal.
    Nous avons a peu près la même façon de voyager, et c’ est pour cela qu’ il y a 2 ou 3 trucs qui m’ ont hérissé les poils en te lisant.
    Voila bonne continuation a toi aussi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *