[FR] Les bus au Népal

Pour avoir pris différents bus pour me déplacer, je me suis dit que ce serait une bonne idée de faire un petit sujet rapide dessus !

Tout d’abord, il faut savoir que l’état des routes au Nepal est… intéressant !

Je ne sais pas si on peut à proprement parler de routes en fait :
la plupart du temps ce sont des chemins améliorés, une seule voie (une pour deux sens), pas de barrières de sécurité, pas ou peu de panneaux et un précipice de plusieurs centaines de mètres d’un coté ou de l’autre de la piste, parfois des deux !
De plus il n’y a jamais de grandes lignes droites, toutes les routes zizaguent entre les montagnes, ce qui limite la vitesse maximum à environ 70km/h sur les “hwy” (oui, ce que je viens de décrire, ce sont leurs autoroutes, je vous laisse imaginer leurs routes normales…). Il y a peu d'”autoroutes” qui relient les principales villes du pays, seulement quatre partent de Kathmandu, sur les axes :
Nord ouest / sud / nord est / sud est

Etant donné l’état des autoroutes et le traffic considérable qui les occupent, on se rend vite compte que le code de la route est inexistant, que tous les automobilistes conduisent à l’arrache… Bref c’est complètement flippant !
En fait je pense que n’importe quel conducteur népalais, en Europe, perdrait son permis en environ 4,5 secondes, tellement les comportements les plus élémentaires sont baffoués !

Aussi, il se peut que votre destination ne soit qu’à 200km, mais vous mettrez quand même 6 ou 7h pour y arriver !
C’est pas rapide !

Ha oui, vu qu’il n’y a pas vraiment de panneaux, ni de code de la route, les automobilistes utilisent des moyens caucaces pour communiquer entre eux :
Le “language klaxon” !
Mais c’est un language beaucoup plus complexe que notre utilisation basique (hey avance con !…) du klaxon, eux ils s’en servent pour tout !
Et leur klaxon possède deux type de sons !
Voilà un petit dico “Francais – language klaxon” pour vous aider à comprendre :

Tulu = salut je suis la !
Tu tulu : ca va ?
Tulululu = hey, je passe !
Tu tu tulu : vas y passe !
Tuuu = merci
Tulu tulu tulu = bon vous foutez quoi ?!
Tululu tululu = pousse toi je dois me garer !
Tuuu tuuu tuuu = attention devant il y a du danger !
Tu tu tu tu tu = il y a un bouchon devant !
Tulu tuuu … tu tu tu = hey on est 3 a doubler la, range toi !

Etc etc !

Bref sur la route… c’est bruyant !
Parfois on a l’impression d’être dans le film d’animation “cars”, car toutes les autos, motos, camions et bus “discutent” sans arrêts de cette manière !
Quand le klaxon d’un véhicule est cassé, ça doit être la fin du monde pour eux… Plus important que les freins !!

Mais bon revenons en au sujet qui nous intéresse : les bus !

Au Népal il y a deux types de bus :
Les “tourist bus” et les “local bus”.
Chacun ont des avantages et des défaults, tant niveau prix que sécurité ou confort !

Les Tourist bus :

image

Ce sont des bus reservés aux touristes (comme leur nom l’indique), ils partent à heure précises, souvent très tôt : passé 9h du matin, il n’y en a plus !
Ces bus sont agés de 20 ans au maximum (c’est la loi), ce sont de vrais bus (autocar) avec coffre en soute etc ; et le chauffeur est tenu de conduire de manière sécuritaire… Ou du moins de faire quelques efforts pour conduire à peu près bien !
Ils ont une capacité d’environ 40 personnes et sont rarement pleins – j’entends par là que tout le monde a une place et personne n’est debout.

Les billets de tourist bus s’achètent dans des agences de voyage ou dans les centre d’hébergements (hotels, guesthouse etc). Et vous le prenez dans une gare de bus de touristes (tourist bus park).
Il en existe deux sortes : Avec ou sans climatisation !
Pour un trajet type : Kathmandu > Pokhara
Les prix varierons entre 600 et 1200 roupies (6 a $12)
Le trajet mettra environ 7h et le bus fera environ 3 haltes (une longue pour manger et deux petites pour toilettes ou clope).

Les local bus :

image

Ce sont les bus qu’utilisent les locaux ! Le plus souvent il s’agit de pickups améliorés ou de minibus à moitié défoncés, pas de coffre en soute, votre sac ira sur le toît (et parfois vous aussi).
Les bus partent sans aucun horraire, vous avez juste à vous pointer à la gare de bus, acheter votre billet sur place et vous partirez dans la demi heure (je m’étais pointé à 10:30 du matin). Beaucoup plus flexible !!
La gare de bus de Kathmandu s’appelle “Gangabu”

Bon par contre après, c’est une expérience !!
Ils roulent n’importe comment, il n’y a pas de ceintures de sécurité et tous les 100m ont croit qu’on va mourrir…
Vous savez, quans vous voulez doubler une voiture, vous regardez si personne n’arrive dans l’autre sens hein ? Et s’il y a une auto en face, bah vous attendez et vous passez après, normal quoi ! Bah eux quand il y a une voiture en face, ils passent quand même ! J’ai pas eu aussi peur en bus depuis la Bolivie ! C’est du grand n’importe quoi ! D’autant plus que quand on regarde dans les ravins on voit plein d’épaves de minibus un peu partout… Oui oui…

Leur capacité est de 12 personnes…
Mais on rentre facile à 35 dedans !
Mieux vaut être dans les premiers hein !

Parfois des animaux se joignent au trip ! Moi ça a été une chèvre ! Après la pause midi on a embarqué une biquette qui est allée s’allonger sur la banquette arrière ! 3h de route avec des “bèèèèh bèèèèh” et une odeur de merde sur l’arrière… Du bonheur)
L’avantage par contre c’est que c’est pas cher !

Pour un trajet type : Kathmandu > Pokhara
Les prix varierons entre 200 et 400 roupies (2 a $4)
Le trajet mettra environ 6h et le bus fera environ 70 haltes (une longue pour manger et 69 autres pour toilettes, clopes, embarquer du matériel, s’arrêter partout et nul part.

Bref, à vous de choisir, à vos risques !

Bon courage !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *