[FR] De Kathmandu aux Annapurnas

[NEPAL] En arrivant au Népal, je n’avais qu’un seul objectif concret :
Aller me perdre dans les montagnes en solo et camper devant la chaine de montagne la plus impressionnante du monde : L’himalaya !

Donc en arrivant a Kathmandu, sans guide touristique et sans reperes, je vais vous raconter comment j’ai pu rallier les plus hauts sommets du monde et camper devant les annapurnas, car c’etait toute une aventure de s’y rendre par les voies secondaires (donc cheap):

J’avis booké une nuit en dortoir a Kathmandu, une petite auberge du nom de “fireflies” perdue dans une petite rue a 1km au Nord de Thamel, le quartier touristique de la ville.
J’y suis arrivé a 3h du matin, apres un ride de taxi a 400 rn (Roupie Nepalaise) je me suis couché aussitot…
Au reveil il y avait 2 allemands, bavarois dans la piece : Martin, un gars qui parcours l’asie en quete de recettes de cuisine pour son blog et son ami Mathias avec qui il voyage depuis quelques temps…
Bref on a discuté un peu, eu aussi venaient d’arriver a Kathmandu et comptaient partir faire le tour des annapurnas ! Ils ėtaient tous les deux un peu moins a l’arrache, un petit guide touristique en main, ils savaient ou aller pour obtenir le permis de trek etc…
J’ai décidé de faire un bout de chemin avec eux en ville pour aller me faire mon permis aussi, peut etre même partir avec eux faire la grande boucle !

On a traversé un gros bout de la ville ensemble (a pieds) et on s’est perdu a plusieurs moments… Une fois arrivés au “tourist information center” perdu non loin d’une gare d’autobus et apres avoir discuté quelques minutes avec une charmante hotesse d’acceuil, j’ai compris que je n’aurais pas le temps de faire le tour complet des annapurnas, car il faudrait 18 jours en tout, je n’en avait que 22, ce qui ne laissait aucune marge d’erreur en cas de meteo changeante etc. De plus les annapurnas sont a 250km de la ville…
Bref je devais décider decfaire autre chose !
La un type est arrivé et m’a dit que je pouvais aller a “L’Annapurna Base Camp“, que c’etait faisable en 10 jours et que je pouvais le faire en solo ! Deal ! J’ai donc fais la paperasse pour le permis, il faut 2 permis en fait, c’est un peu compliqué et pour un permit solo de 10 jours ca me couterait 4500 rn… Ca va !

image

Il m’a aussi donné toutes les indications de base, je devais me rendre a Pokhara et de la rejoindre un bled du nom de Kande ou Phedi.

Les allemands ayant fait leur paperasses aussi on est retournés a l’auberge en passant par la case bière (les allemnands ont une reputation a tenir… et les bretons aussi). J’ai aussi acheté une carte detaillé des annapurnas au cas ou. On a mangé un streetfood pour 200 rn, mon premier plat nepalais : riz fris poulet avec epices fortes, un truc qui arrache bien haha !

De retour a l’auberge dont on etaient les seuls clients, on a pioncé comme des merdes. Au reveil on a decidé de se rendre essemble a une gare de bus locaux nommée “Gangabu” a environ 30mn de marche de notre position pour prendre chacun nos bus respectifs ! On est partis vers 9h du matin.

La gare de Gangabu est une gare de bus locale a echelle nationale, c’est un genre de gros merdier ou transitent toute sorte de gens mais tres peu de touristes ! Il n’y a pas d’horaires, tout est ecris en népalais et on doit faire confiance aux gens pour savoir ou on va !
Heureusement les vendeurs, chauffeurs et autres zonars sont sympa et donnent des explications assez claires !

J’ai finis par trouvé un minibus qui se rendait a Pokhara en 7h de trajet et qui etait sur le depart avec a son bord 5 passagers sur une capacité de 10 (j’ai realisé plus tard qu’on tenais bien a 20 dedans), j’ai mis mon backpack sur le toit et dis byebye a mes deux potes…

Ha, les localbus ! Toute une expérience !
Tout d’abord il semblerais qu’au Nepal le klaxon soit plus utile que l’accélérateur, ensuite le code de la route… Hum… Y a t il seulement un code ? En fait non ! Pas de regles ! Sans parler de l’etat des routes absolument lamentable, je me suis souvent plaint des routes québécoises mais en fait je réalise qu’elles sont dans un etat merveilleux en comparaison ! En fait les routes au Nepal rappellent les routes boliviennes pour ceux qui connaissent, soit un chemin de terre amelioré, avec, parfois, des traces de bitumes ici et la !
Ce qui obligent les conducteurs a faire des écarts sans arrets !

En quittant la ville le bus a ramassé 8 personnes de plus qui m’ont toute devisagée l’air de dire “hey mais qu’est ce que tu fout la?” ; j’ai appris par la suite qu’il y avait des bus dédiés aux touristes et que j’aurais pu faire autrement. Mais je ne regrettes pas, experience geniale… J’ai juste cru 600x qu’on allait avoir un accident !
En fait je pense qu’un conducteur nepalais en france perdrait son permis en environ 9 secondes tellement ils conduisent a la sauvage !

A mi chemin le bus s’est arreté dans un petit village le temps qu’on mange et quand il est reparti on a embarqué une chèvre… Oui une chèvre ! Elle etait confortablement assise sur un siège a l’arriere du bus, nous faisant grace de ses “bèèèh” toutes les 10mn pendant les 4h restantes du trajet ! Bref toute une experience !

Arrivé a Pokhara, en sortant du bus un gars m’a interpelé :
– hey tu cherches une chambre ?
– heu ouais mais pas chere
– oui oui pas chere pas chere
– c’est quoi pas chere ?
– 500 !
– ha ?
– tiens prends cette carte, tu va voir si ca te plait…
– ok, je vais fair un tour et je verrais…
– ok

J’ai pris sa carte et commencé a avancer, avec une clope et mon backpack. Je me souvenais avoir vu un plan de la ville qui montrait que Pokhara etait au bord d’un lac… Je me suis dis “lac = belle vue = hotels” et j’ai entrepris de partir en quete du lac !
En fait la gare de bus locaux etait a environ 2km du lac, sur une grosse avenue sur un gros carrfour appelé sommairement “kilometre zero” et qu’il me faudrait une bonne demi heure pour aller jusqu’au lac !
C’est parti !

Ce qui m’a les plus frappé sur cette avenue qui allait vers le lac ce n’etait pas la saleté ou la circultion, c’etait surout voir tous ces gamins sortant des écoles tout souriants qui me faisaient coucou a chaque 20m ! J’ai du faire le geste coucou au moins 200 fois, soit avec le sourire pour les gamins, soit en faisant la gueule pour dire non aux chauffeurs de taxi qui voulaient que je monte avec eux.

Arrivé au bord du lac une avenue pleine de touriste tapait a gauche, avec plein d’hotels de partout, j’ai commencé a entrer dans un delander les tarifs… 1500 la nuit, ok un autre… 800 la nuit… Au bout de 10 comme ca j’ai ressorti la carte du gars et me suis dirigié vers l’adresse ! Bonne surprise, effectivement 500 la nuit, un wifi vaguement stable, une lit simple avec un matelas de 5cm d’epaisseur, une douche froide et une terasse donnant sur un chouette petit jardin. La chambre etait spartiate mais ca me suffisait !

Le lendemain matin j’ai croisé le gars qui m’avait filé la carte et qui n’etais pas surpris que je sois venu chez lui !
La dessus on est rentré dans une grande discussion pour savoir ou j’allais apres, ce qu’il fallait que je fasse etc !
Il se trouve que Melann (oui c’est son nom, un nom masculin ici) connaissait un gars qui pourrait m’ammener a Phedi pour 1500 rn, sinon fallait que je marche 2km en pente pour aller prendre un bus qui me couterais 1000 rn… Bon bah le plan du gars c’etait bien hein !
Je suis donc parti avec son gars pour 45 mn de route vers le parc des annapurnas ! Le gars qui s’appelait Spanesh (je crois, car j’ai dit “spanish” et il a dit oui) ne parlais pas anglais donc la conversation etait limitée a “oui” et “non”.

Il m’a laché a coté de Phedi en me disant “go, go up” puis est reparti.
Le truc c’est qu’il n’y avait pas de plan, pas d’indication et que le coin etait relativement plat…
Je me suis rappelé de l’autre nom de point de depart, Kande, qui etait plus loin et j’ai commencé a marcher… Au bout de 10mn j’ai tendu le bras pour fare du stop et un type m’a pris et m’a dit dans un anglais impécable que c’etait a 3km plus loin : il m’a conduit !
Bref bilan, le stop marche au Nepal !!

Arrivé a Kande, le sentier devant moi avec un petit panneau indiquant “landruk” devant moi, le trek pouvait commencer !

Voici une petite série de video du trek qui résume bien tous les moments et impressions :
(Une en exemple et les liens vers les autres sont en dessous !)

#69 : ANNAPURNAS 4/6 from Yanaki on Vimeo.

 

Partie 1 – Partie 2 – Partie 3 – Partie 4 – Partie 5Partie 6 

 

Ainsi que quelques photos :

image

image

image

image

image

2 Comments on “[FR] De Kathmandu aux Annapurnas

  1. Eh bien c’est tout une aventure! Les gens ont l’air plutôt ouverts au Népal non?
    A bientôt

  2. Pas trop de sangsues sur le trek ? Nous en juin ça avait été l’horreur…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *